Décryptages...

Décryptages...

Y' a quelque chose qui cloche...

 

Il y a quand même quelque chose qui cloche. Comment se fait-il que dans notre pays, république où chacun détient une partie du pouvoir, un malaise général écrase la population comme une chape de plomb ?

 

 

Des avis divergents peuvent exister bien sûr mais, logiquement, ils doivent tous pouvoir être entendus par les représentants des citoyens qui ont pour nom « parlementaires », qui sont censés dire la loi et contrôler le gouvernement.

 

Le gros problème est que les députés, dans leurs circonscriptions, tiennent force meetings tous les 5 ans au moment des législatives et qu'ensuite ils ne tiennent plus débats en grandes réunions publiques et ne rendent plus compte de leurs activités, alors qu'ils y sont tenus de par la constitution!!!

 

"Le député est généralement membre d'un parti. A ce titre, il anime le débat politique dans sa circonscriptionavec tous les habitants. Il est l'acteur principal du débat démocratique quotidien sur le plan local."

 

//www.assemblee-nationale.fr/connaissance/travail_depute.asp


 

 Aucun courant politique ne respecte ce devoir, le danger étant que le citoyen fort justement courroucé, interpelle son "représentant" qui ne fait pas le travail pour lequel il a été élu et qui, au Palais Bourbon, ne questionne (questions écrites ou orales) pas les ministres comme c'est son devoir. (Il condescend à recevoir de temps à autre dans la discrétion de sa permanence pour apporter une "aide" quelconque, ce qui n'apporte strictement rien à la démocratie).

 

 

Et si un certains nombre de citoyens dans chaque circonscription allait interpeller son député, genre"Mais dites donc, comment se fait-il que vous vous votez une indemnité représentative de frais de mandat sans en justifier les dépenses? C'est l'argent de la nation, c'est à dire celui de chaque citoyen, va falloir changer ça mon vieux! C'est nous les citoyens les patrons, vous n'êtes que nos représentants!"

 

 

Indemnité Représentative des frais de Mandats: "ils" ont voté "pas de justificatifs à produire"...

 

 

 

 D'autre part, cette constitution étant liberticide, il est urgent d'en changer!! Afin que tous les avis soient représentés, l’élection législative proportionnelle s’impose, du moins à hauteur de 33% (pour éviter le retour au régime instable d’assemblées de la IVè république).

 

Ces parlementaires sont trop nombreux pour exécuter les lois votées. Il est donc

 nécessaire qu’ils désignent un groupe restreint de personnes à cet effet : les ministres dont l’ensemble forme le gouvernement avec comme coordonnateur  le Premier Ministre.

 

Comme il ne s’agit pas qu’ils fassent n’importe quoi, l’ensemble de ce groupe restreint est responsable devant le Parlement qui peut le renvoyer à ses pénates par une motion de censure.

 

Eventuellement, le peuple pourra choisir au suffrage universel un représentant symbolique de la Nation sans pouvoir réel : le Président de la République (comme en Italie ou en Allemagne).

 

Et pour être certain que la parole reste aux citoyens, ceux-ci pourront, à l’exemple de la Suisse ou de l’Italie (entre autres), sur un projet  rédigé à l’initiative de 500 000 d’entre eux, voter tout texte de loi. On appelerait ça : « Référendum d’Initiative Populaire »

 

Pour faire bonne mesure et afin d’éviter tout pantouflage, aucun mandat ministériel ou parlementaire ne sera renouvelable ni cumulable avec d’autres mandats ou fonctions. 

 

 

Et alors ? Elle est pas belle cette Constitution ?

 

 

N.B.  au risque de me répéter: la logique serait d'aller les chercher dans leurs permanences, leurs "terriers".Ne pas oublier que, malgré cette Vè constitution, ils détiennent le contrôle de l'exécutif et des lois.C'est énorme!!!  

 

Aller leur tirer les oreilles à chacun dans leur circonscription, c'est aux citoyens responsables de le faire. Une manifestation qui rassemble un million de personnes pendant une journée, c'est bien mais c'est peu comparé au travail de "harcélement légal" et régulier du citoyen qui va, fort justement,  lui rappeler ses devoirs à sa permanence. 

 

 

C'est un travail qui doit se faire dans chaque circonscription. Le député, face aux citoyens, qu'il est censé représenter et qu'il trahit!! Quelle belle image! Si j'avais le don du dessin, je brosserai des caricatures fort explicites.

 

 

N'oubliez jamais: le pouvoir n'est pas entre les mains du Président de la République, malgré cette constitution "présidentielle", mais entre les mains de la majorité parlementaire qui, comme d'hab', se couche par carrièrisme.

 

 

Etudier cette constitution liberticide est le meilleur moyen de la combattre.

 

 

 

 

 

Et de comprendre que le député estle seul coin, dans cette constitution, permettant de casser légalement cette "oligarchie".

 

 



21/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres