Décryptages...

Décryptages...

Tuerie en Haute-Savoie : l’Angleterre s’interroge…

 

 

 

 

 

Le drame qui s’est produit hier sur le territoire de la commune de Chevaline (Haute-Savoie) commence à faire polémique en Angleterre.

 

Des vacanciers britanniques séjournant dans un camping proche, ont été la cible d’un ou plusieurs tueurs alors qu’ils se trouvaient dans leur véhicule, un break BMW immatriculé en Grande Bretagne.

 

Le conducteur, habitant dans le Surrey, a été tué alors qu’il se trouvait au volant, les deux femmes blessées mortellement occupant le siège arrière et étant supposées être la mère et la grand-mère des deux fillettes également à bord.

 

 L’aînée, âgée d’environ sept ans, se trouvait gisant sur la route, ayant été sauvagement battue et souffrant de fractures du crâne ; hospitalisée dans un état grave, ses jours ne sont plus en danger.

 

Quant à la cadette âgée de quatre ans, on n’a découvert son existence que huit heures après l’arrivée des gendarmes, l’officier ayant reçu l’ordre « de ne pas entrer dans le véhicule et de ne pas bouger les corps, la reconstitution d’une scène criminelle impliquant que rien ne soit déplacé. Les portières ne devant pas être ouvertes au cas où les vitres de celles-ci ne tombent, ceci dans l’attente des experts en balistiques venant de Paris (NDA : techniciens de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie (IRCGN). Les gendarmes ont seulement appris l’existence de la fillette après avoir interrogé le personnel du camping où la famille était descendue. Un hélicoptère fut alors dépêchés sur zone et des chiens furent utilisés pour sa recherche avant qu’elle ne soit découverte par hasard quand on ouvrit les portières de la voiture The Telegraph

 

 

//www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/france/9524802/France-shooting-Police-miss-four-year-old-survivor-after-being-told-not-to-open-car.html

 

 

 Au moment où le procureur parle, la fillette de 4 ans, n’ayant pas été découverte,  est toujours prostrée sous les jambes de sa mère décédée. Voir vidéo ci-dessus dans le Daily Telegraph.

 

 

 

The Telegraph ajoute que « des pompiers et des médecins ont regardé à l’intérieur du véhicule par les trous dans les vitres occasionnés par le passage des balles mais personne n’a vu la fillette », celle-ci ne bougeant pas et s’étant réfugiée, terrifiée sous les jambes de sa mère. Ce n’est qu’à minuit qu’elle a été découverte, indemne mais en complet état de choc et en hypothermie.

 

Certains commentaires de lecteurs britanniques font preuve de virulence, faisant valoir que la fillette tardivement découverte aurait pu se trouver gravement blessée, et décéder faute de soins urgents.

 

 

Un cycliste de la région passant par hasard est la quatrième victime de cet acte criminel.

 

Une quinzaine de douilles provenant d’un pistolet automatique ont été retrouvées sur les lieux.

 

La piste criminelle est privilégiée selon le procureur d’Annecy sans que soient écartées d’autres pistes telles qu’un drame familial.

 

 



06/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres