Décryptages...

Décryptages...

Quand la préfecture de police fait la chasse aux …CRS lanceurs d’alerte.

Quand la préfecture de police fait la chasse aux …CRS lanceurs d’alerte.

 

 

 artfichier_558299_1569144_20121216011198

Lors d'un reportage de TF1 du 25 novembre 2012 « 7 à 8 » tourné en caméra cachée dans un quartier de St Ouen à propos des  trafics de drogue, les journalistes de la chaîne télévisée, guidés par un  riverain, ont pris peur lorsqu’ils se sont sentis repérés par les dealers. 

 

Ils ont alors appellé à l’aide deux CRS qui passaient à quelques mètres de là. Quelle n’a pas été leur surprise d’entendre les CRS répondre :

 

« On ne peut pas y rentrer ; on a des consignes particulières… Il faut que les dealers puissent continuer de vivre…Je pense qu’il n’y a pas vraiment de volonté que le trafic s’arrête ».

 

 

//videos.tf1.fr/sept-a-huit/sept-a-huit-du-25-novembre-2012-7679095.html

Déplacer le curseur à 2 minutes pour le début du reportage et à 12 minutes 16 pour la réponse des CRS...

 

 

Selon la mairie, le trafic de drogue porterait sur 4 millions d’euros pour ce seul quartier. 

 

 

Un auxiliaire de police en fin de contrat, installé depuis plus de 10 ans dans le secteur a déclaré, souhaitant gardé l’anonymat :« C’est de pire en pire !»… 

 

 La préfecture de police a été vivement émue devant ces propos et recherche activement…les deux CRS lanceurs d’alerte…

 

 

Avec le nouveau code de déontologie présenté parManuel Valls aux syndicats, sachez, braves gens, que le devoir de réserve autrement dit le devoir de se taire sera encadré de façon encore plus draconienne, séparant ainsi les citoyens policiers de la population, avec toutes les dérives inquiétantes que l'on peut craindre...

 

Vous avez dit gouvernement "socialiste" ? Combien de membres du Front Populaire de 1936 doivent se retourner dans leurs tombes ?



06/07/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres