Décryptages...

Décryptages...

Cahuzac, un bretteur redoutable...

 

 

 

Jean-Luc Mélenchon semblait en petite forme hier soir.

 

Il a commencé par commettre l’erreur assez énorme de qualifier ce gouvernement de « vieille gauche productiviste », désavouant son compte twitter et offrant à Cahuzac l’occasion en or de répliquer, narquois : « j’en déduis que pour JLM, le social libéralisme est à gauche et je m’en félicite ». 



Ce n’est pas pour rien que Hollande a dépêché ce bretteur redoutable, froid, précis, ne se démontant jamais, bottant en touche quand nécessaire, d’une arrogance frisant le mépris.

Il vient de prouver qu’il est un des piliers de ce gouvernement petit bras. 



Le débat, s’est limité à l’économie et à la by Savings Sidekick" href="http://blogs.mediapart.fr/blog/guy-belloy/080113/cahuzac-un-bretteur-redoutable#">fiscalité, points forts du ministre du budget.

 


Pourquoi avoir commis l’erreur statégique de ne pas l’emmener sur le terrain marécageux des promesses présidentielles non tenues, de l’impossibilité du peuple à s’exprimer à travers cette Vè constitution verrouillée de la même manière que sous Sarkozy ?


Le sujet : ’Qu’est-ce qu’être de gauche" n’a pas été traité...



Cahuzac, brillant défenseur de la finance, est entré dans la lumière d’un libéralisme décomplexé et assumé, s’affirmant comme un de ses spadassins les plus efficaces qui, sauf accident, devrait se voir attribuer la couronne de laurier.

 

 



08/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres